Jean-Pierre Desfour

Se gérer pour avancer


Hypnose

L’hypnose est un état modifié de la conscience. Cela ne vous dit pas grand chose, mais vous y êtes régulièrement dans la journée.

Par exemple, lorsque vous êtes plongé dans vos pensées au volant de votre voiture et au bout d’un moment vous refaites “surface” et vous vous demandez si vous n’avez pas oublié de sortir de l’autoroute.

Vous êtes absorbé par un roman, un film, c’est moment où vous oubliez votre corps, où la rêverie se mélange à la réalité, vous êtes alors dans un état d’hypnose légère.

C’est cet état que vous allez revivre volontairement lors d’une séances d’hypnose. Le praticien vous accompagne dans l’approfondissement de votre niveau d’hypnose. Le seul objectif étant de travailler sur la résolution de la problématique que vous aurez choisie.

 

Peut-on être manipulé pendant une séance d’hypnose ?

Le praticien ne peut pas vous faire faire une chose que vous ne feriez pas normalement. Il n’est pas possible de changer un comportement que vous ne souhaitez pas changer.

Lors d’une séance, vous êtes libre de sortir de l’état d’hypnose à tout moment. Une partie de vous reste toujours consciente et vous sert de “chien de garde”.

Pour une séance d’hypnose, un rapport de confiance est indispensable entre vous et la personne qui vous accompagne.

 

Quelles sont les applications de l’hypnose ?

L’hypnose peut vous permettre :

  • d’arrêter de fumer ;
  • de retrouver votre poids idéal ;
  • de retrouver la confiance en vous ;
  • de retrouver le sommeil ;
  • de vous préparer à un examen ;
  • de gérer votre stress ;
  • de gérer vos douleurs.

Combien de séance pour régler une problématique ?

La seul certitude c’est qu’en moins d’une séance on ne peut rien faire.

Chaque personne est unique, de ce fait établir un nombre précis de séance est hasardeux.

Limites du praticien en hypnose

Dans aucun cas, le praticien en hypnose ne se substitue à un thérapeute (psychologue, psychiatre), un médecin généraliste ou spécialiste.

Si vous êtes suivie par un professionnel de la santé, vous devez l’informer de votre démarche de suivre des séances d’hypnose.

Un travail en commun est possible par exemple : le médecin travaille sur le symptôme et le praticien en hypnose sur la douleur.

L’hypnose ne permet pas d’établir un diagnostique médical, ni l’établissement d’un prescription médicamenteuse.